Ep 2 En mal d’enfant

résultat test de grossesse negatif

Pour ce deuxième épisode de  la série Baby Mama je vous partage mon ressentie du moment, où en sont mes projets. On va parler d’un événement inattendu qui m’est arrivé et ce que cela changera dans mes démarches. Je répondrai également à l’une de vos nombreuses questions suite à la publication du premier épisode.

Où j’en suis dans mes projets ?

Cette année est particulièrement pénible pour moi, je vois des amies, des collègues de travail et même des clientes tombés enceintes. Vous connaissez cette impression quand vous voyez des poussettes, des femmes enceintes et des bébés partout. Je suis en plein dedans ! Je peux le dire ouvertement, avec un petit pincement au cœur : je suis en mal d’enfant.

Aujourd’hui ça fait 3 mois que je suis inscrite sur le site Coparentalys. Si mon premier objectif était de trouver un coparent, depuis un mois, je me suis tournée vers la recherche d’un géniteur. Et même ça, j’avoue que ce n’est pas chose aisée. J’ai eu l’occasion de rencontrer quelques profils qui me semblaient intéressants par rapport à mon projet mais aucun n’a pu aboutir pour trois principales raisons.

Photo de Deon Black provenant de Pexels

Les géniteurs se trouvaient dans une autre région que la mienne

Il faut parfois du temps pour tomber enceinte et avoir un géniteur dans une autre région me dérange dans le sens où c’est toute une organisation pour se rencontrer plusieurs fois par mois pour les rapports.


les géniteurs refusaient de me soumettre les résultats de leurs derniers tests d’IST et d’MST

Concernant la deuxième raison, c’est très important que je fournisse et que j’ai accès également aux résultats des différentes tests qu’on fait par rapport aux maladies et aux infections sexuellement transmissibles. Donc dès lors qu’un « candidat » refuse de me transmettre ces documents, ça ne va pas plus loin.

Les géniteurs voulaient qu’on pratique une insémination artisanale

Quant à la troisième raison qui revient très souvent sur les sites comme Coparentalys, Childable, Coparent… j’en ai parlé un peu dans le premier épisode de la série il s’agit donc des personnes qui veulent faire une insémination artisanale. Premièrement cette pratique est interdite en France. En dehors du cadre illégal de l’acte c’est une méthode que je ne veux pas par rapport à l’hygiène, c’est une question d’éthique également.

Donc autant vous dire qu’en ce moment mes projets sont au point mort. Mais je ne perds pas espoir et je me donne encore quelques temps pour trouver un géniteur qui me correspond. À côté de ça j’ai dû faire face à un imprévu si on peut appeler ça comme cela. Comme vous le savez je suis célibataire depuis 2 ans maintenant et j’ai vraiment du mal à rencontrer des personnes et surtout à les laisser rentrer dans ma vie.

Une rencontre inattendue

Il se trouve que j’ai rencontré quelqu’un avec qui j’ai passé un weekend après quasiment un mois de complicité virtuelle. Ce qui me perturbe dans cette relation c’est que lorsqu’on s’est rencontré il n’a jamais été question qu’il se passe quoi que ce soit.

Le seul critère physique que j’ai vis à vis des hommes, il se trouve qu’il ne l’a pas. Et notre complicité c’est basé sur ce sujet, je me moquais de lui parce qu’il faisait ma taille et qu’il savait que c’était la seule chose qui pouvait me rebuter chez un homme. De fil en aiguille nous avons tisser des liens notamment sur Snapchat où l’on a commencé à discuté en appel vidéo avant de se rencontrer ce weekend en question.

Il ne sais absolument rien passé, si vous voyez ce que je veux dire. On a beaucoup échanger lors de cette rencontre on s’est beaucoup rapprocher. Je me suis rendu compte que malgré le fait qu’il soit de ma taille, c’est quelqu’un qui peut me correspondre. Il me fait rire, je me sens bien avec lui, je me sens bien dans ses bras. Je me sens en sécurité avec lui et Dieu seul sait à quel point c’est important pour moi.

Malheureusement à son départ mes démons sont revenus,. J’ai d’abord décidé de ne pas le revoir avant de regretter quelques semaines plus tard. Donc on s’est reparler il y a quelques jours et on envisage de se revoir afin d’en discuter de vive voix. J’ai été transparente avec lui par rapport à mon désir d’enfant. Je ne lui ai pas parlé de Coparentalys, mais je lui ai dit que j’étais clairement à un stade de ma vie où mon désir d’enfant prend largement le pas sur mon envie d’être en couple. Notre complicité me surprenais autant que lui et je le pense vraiment.

Je ne sais pas où cette histoire mènera, je vous en reparlerai. Mais en ce qui me concerne, pour le moment, je reste concentrée sur mon projet de grossesse solo.

Je réponds à vos questions :

Mon entourage dans tout ça.

J’ai reçu pas mal de messages suite au premier article de la série baby mama où pas mal de personnes me demandait si ma famille est au courant de mon projet. La réponse est non. Je suis quelqu’un de très solitaire et après avoir vécu mon histoire avec mon ex fiancé j’ai beaucoup de mal parler de ma vie privée avec ma famille. Disons que je suis devenu encore plus solitaire que je ne l’étais déjà de base.

De plus je viens d’une famille assez conventionnelles et croyante. Malgré le fait que mes parents soit séparés et n’ont jamais été marié je sais que mon père aimerait bien que je me marie avant d’avoir des enfants. Et je pense honnêtement qu’ils ne comprendraient pas mon choix.

Il y a très peu de personnes de ma famille qui lisent mon blog ou qui savent même que j’ai un blog. Ce sont plus des cousines éloignées et certains amis d’enfances. La plupart d’entre vous m’avez connu grâce à Instagram. Et d’ailleurs j’en profite pour vous remercier d’être de plus en plus nombreux à me lire.

J’espère que ce deuxième épisode vous a plu les Lotus. N’hésitez pas à me posez vos questions ici ou sur Instagram. J’essayerai de répondre à l’une de vos questions dans chaque épisode.

8 réponses à “Ep 2 En mal d’enfant”

  1. Avatar de Hélène
    Hélène

    Coucou Élodie, je te remercie pour ce deuxième épisodes, j’y prends goût. Je reconnais mon parcours dans ton histoire.

  2. Avatar de Lila
    Lila

    Coucou, j’aimerais savoir comment tu « sélectionnés » les profils que ce soit pour la coparentalité ou pour un géniteur. J’aimerais avoir un autre enfant via Coparentalys mais je ne sais pas vraiment comment m’y prendre pour choisir le bon profil. En tout cas je te soutiens dans ta démarche, ça fait quelques années déjà que tu nous parles de ton envie de maternité et je sais à quel point ça peut être dure pour une femme de voir les années passées et de ne toujours pas être mère. Je te souhaite le meilleur !

  3. Avatar de Camila
    Camila

    Coucou, je lis ton blog depuis quelques mois déjà, et je l’aime de plus en plus. Tes articles sont hypers intéressants et très authentiques. C’est mon premier commentaire et certainement pas le dernier. Bisous

  4. Avatar de Antoine
    Antoine

    Salut, je trouve ton article très touchant. Je constate que tu partages vraiment de réelles choses avec nous et je trouve ça beau et courageux

  5. Avatar de Danielle
    Danielle

    Coucou j’espère que tu vas bien ? Je suis assez touché par ton désir d’enfant, sans doute par rapport à ton jeune âge et ton vécu. Je suis persuadé que ça doit te faire un bien fou de pouvoir te livrer ici. Bonne continuation à toi

  6. Avatar de Julie
    Julie

    Coucou, sympa ta nouvelle série je sais que c’est important pour toi de devenir maman et comme à dit Danielle dans le commentaire précédent je pense également que ça te fais du bien de partager cela avec nous. Que de la réussite dans ton projet ❤️

  7. Avatar de Kayden
    Kayden

    Je pensais que tu étais déjà maman. Je te vois bien dans ce rôle en tout cas

  8. Avatar de Ollivier
    Ollivier

    Salut j’avoue que je pensais que tu avais déjà un enfant. Ton rêve se réalisera…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *